L'ESPRIT SPORTIF

ESPRIT SPORTIF

Le sport est un jeu et doit le rester.

Le concept « Sport » dérive d’ailleurs du vieux français « desport » qui signifie amusement.
Depuis un siècle, le sport a évolué considérablement et continu de prendre de l’importance, tant sur le plan de la vie économique (investissements exigés, production industrielle et commerciale) que sur le plan des habitudes de vie (milliers de spectateurs dans les stades, devant la télévision, passion développée) et par milliers de personnes qui pratiquent une discipline sportive pour leur plaisir ou leur hygiène de vie.
Mais quelle que soit la motivation, quel que soit le poids de l’enjeu, le sport n’est plus le sport s’il cesse d’être un jeu.

Et il cesse d’être un jeu si l’objectif fixé doit être atteint à n’importe quel prix y compris LA TRICHERIE et la VIOLENCE.

Le sport n’est pas la guerre, même si parfois, il prend l’aspect d’une guerre en maillot. Elle occasionne parfois des blessures physiques, par accident, ce qui fait partie des risques du jeu. Chacun combat par son ardeur mais l’adversaire est un partenaire et non pas un ennemi. La victoire ou la défaite ne changeront pas la face du monde.

Avoir l’esprit sportif, c’est essayer d’être un bon joueur mais surtout un beau joueur c'est-à-dire loyal, respectueux de l’arbitre et de la règle, modeste dans la victoire, sans rancœur dans la défaite.

Être sport, c’est ne jamais se départir du Fair Play, expression anglaise difficilement traduisible, « fair » signifiant à la fois équitable, beau et noble.

Le sport demeure un jeu, sa noblesse réside dans l’harmonie et la conciliation d’attitudes différentes : l’ardeur combative, le sang-froid, la volonté de vaincre, la loyauté et la courtoisie.

C’est de cette noblesse que se nourrit l’esprit sportif.

Le dirigeant doit avoir conscience du caractère culturel et social du loisir et s’efforcer de créer dans le groupe qu’il anime, une large solidarité qui dépasse les seules préoccupations sportives.
Le sport est devenu davantage qu’une distraction, c’est aussi une activité de compensation indispensable à l’homme maltraité par les multiples contraintes de la vie moderne. Il est également un spectacle populaire aux dimensions grandioses mais il est avant tout un moyen exceptionnel d’éducation, un processus facteur d’épanouissement de la personnalité et un moyen de promotion humaine.

Créer un site gratuit avec e-monsite - Signaler un contenu illicite sur ce site

×